XVIIème Siecle
1665
Conversion forcée
L'arrêt du conseil de Saint-Germain-en-Laye du 12 mai 1665 autorise les curés à se transporter chez les religionnaires malades, assistés d'un magistrat, lequel ira demander au malde s'il veut mourir à la religion prétendue réformée, ou non; s'il veut se convertir, le curé devra être introduit près du malade pour l'entendre, l'instruire et le consoler.
Il sera suivi le 20 juin de la même année d'une déclaration faite à Saint-Germain-en-Laye portant que les relaps et apostats seront bannis à perpétuité.
Conversion forcée de jeunes filles Le château de Saint-Germain-en-Laye ou furent signer de nombreux édits, notament de répression contre les protestants, résidence habituelle de Louis XIV jusqu'à son déménagement à Versailles en 1682.
(Sources: image : Photo JH Mora, août 2005) )