XVIIIème Siecle
1716
Deuils
Les deuils successifs pouvaient durer plusieurs années, et étaient souvent la cause de l'interruption du commerce ou de la fabrication de certaines marchandises. Pour remédier à cet état l'ordonnance du 23 juin 1716 faite à Paris, limite la durée des deuils. «...ordonne qu'à l'avenir les deuils qui se portent à la mort des têtes couronnées, des princes...seront réduits à la moitié du temps qu'ils avaient coutume de durer, en sorte que les plus grands deuils ne dureront que six mois, et tous les autres à proportion...dans les familles ils seront de même réduits de moitié...savoir: ceux que les femmes portent à la mort de leur mari, à une année; ceux qui se portent à la mort des femmes, pères, mères, beaux-pères et belles-mères, aïeuls et aïeules...à six mois; ceux des frères et soeurs, beaux-frères et belles-soeurs, à trois mois...tous les autres deuils puissent excéder le temps d'un mois.»
Homme en grand deuil
(Source: Gallica - BNF - Recueil des anciennes lois françaises Tome XX - image: Gallica)